Image Image Image
La Piccola Familia

Compagnie

La Piccola Familia

Être né en 1981, 1982, 1983, 1984, 1985. Et se choisir une famille. Par curiosité, par goût, « par affinités personnelles, électives, par choix, tendresse aussi, possible ».

Et se choisir une famille pour tisser notre métier, pour filer notre art. Filer. Avancer. Chercher ensemble, ne pas trouver. Chercher ensemble et trouver seul. Dans un petit coin. Et construire une identité et se dépatouiller de tout ce qu’on nous a appris. Faire le tri. Jeter les vieux manuels, recycler les matériaux.

Travailler ensemble et puis se quitter un petit peu, se donner des nouvelles, aller voir ailleurs, s’envoyer une carte postale, mais toujours se savoir pas loin et accumuler un trésor au fil des rendez-vous de travail, un vocabulaire, et finir par se comprendre toujours plus vite et pouvoir aller plus loin et faire notre métier, comme ça, en exerçant notre art, en le cherchant, avec comme valises nos identités de presque 30 ans encore un peu en chantier, avec comme bagages nos presque 30 ans d’Histoire, partir à la recherche de notre théâtre, et pas tout seul.

Ecrites en 2006, ces quelques lignes ont fondé le projet de La Piccola Familia.
Nous étions de jeunes acteurs et nous avions décidés de nous réunir pour contrer l’isolement et l’inactivité inhérents au métier que nous avions choisi de faire. Constituer un groupe de travail. Pratiquer. Sans finalité. Sortir des logiques de performances et de coups d’éclats permanents. Travailler. En un mot. C’était un projet simple.

5 saisons. Plus de 250 représentations en France et à l’étranger. Nous faisions notre métier.

La Piccola Familia engage aujourd’hui un nouveau cycle. Celui de l’affirmation du Théâtre comme art citoyen.

Le théâtre est un vestige. Tous ces siècles, ces courants et ces révolutions (grandes ou petites, industrielles, économiques ou technologiques) n’ont pas eu raison de lui. Il est là. Séculaire. Présent dans chaque cité.

C’est dans cet axe que doit se penser notre compagnie et c’est en cela qu’elle devient utile à la société, au territoire, à celles et ceux qui le peuplent, et qu’elle remplit selon moi une mission de service public.

Thomas Jolly, juillet 2014.

L’équipe de la Piccola Familia : Cliquez ici

Edito 2015-2016 : Cliquez ici